Le chauffeur routier est responsable de l’acheminement des marchandises par voie routière et permet ainsi une distribution des biens aux détaillants. Si le métier existe depuis longtemps, les récents progrès dans le domaine ont contribué à l’amélioration des conditions de travail. De ce fait, nombreux sont ce qui se lancent dans cette carrière. Plus qu’un simple conducteur, le chauffeur routier est un véritable gestionnaire car il doit en plus de conduire, prendre en compte d’autres paramètres de son métier.

Quelles sont les responsabilités du chauffeur routier ?

Dans un contexte général, le routier est en charge de l’acheminement des marchandises par voie routière. C’est sa fonction principale en tant que chauffeur et transporteur. Cependant, dans la pratique de son métier, d’autres capacités sont également très sollicitées.

Le chauffeur routier est un superviseur

Outre le transport, le chauffeur doit superviser le chargement du fret. En effet, il doit s’informer sur la nature, la taille et le poids de la marchandise lors du chargement. En cas de convoi exceptionnel, il doit prendre les mesures de sécurité correspondantes : signaux, gyrophares et voiture pilote. Il s’assure également du bon déroulement du déchargement des marchandises.

Le chauffeur routier est fréquemment en contact avec le client. Pour cela, sa mission ne consiste pas uniquement à la conduite. Il est aussi en charge des procédures administratives : document de bord, les bons de livraison et les autorisations.

Le conducteur routier est un gestionnaire

Dans le métier, la durée et la distance diffèrent selon les clients pour un transport régional, national, et même international. Selon le type de marchandise, il doit pouvoir adapter la durée de son trajet et conjuguer parfaitement la vitesse, le temps de sommeil et anticiper le trafic. Il doit également prendre en charge l’entretien de son véhicule.

Quelles sont les formations à suivre pour devenir chauffeur routier ?

En plus du permis de conduire, il est indispensable pour un chauffeur routier de maîtriser les différentes conditions de roulage pour assurer une sécurité optimale .

Le permis de conduire

Pour exercer le métier, il est obligatoire de posséder le permis B de base, la catégorie C pour permettre la conduite d’un véhicule de plus de 3.5 tonnes et aussi le permis E, pour une remorque de plus de 750 kg.

Les formations requises pour devenir chauffeur routier

Pour exercer dans le domaine, un conducteur professionnel ou débutant doit suivre des formations spécialisées qui les préparent au métier.

  • Le CAP ou Bac Pro Conducteur Transport Routier Marchandises

Il s’agit d’une formation de 2 ou 3 ans, qui enseigne les généralités du métier. Le français, les mathématiques, la notion de mécanique et de logistique sont enseignés durant cette formation. Pour les débutants, elle inclut aussi les préparations aux épreuves pour l’obtention des permis B, C et E.

  • Le CTRMP

La formation de Conducteur du transport de marchandise sur porteur dure 11 semaines avec un volume de 358 heures. Elle s’adresse aux candidats majeurs titulaires d’un permis B et permet de conduire des véhicules porteurs non articulés.

Le CTRMV

Ce cours de 8 semaines, soit 280 heures, permet de conduire des véhicules articulés, c’est-à-dire des poids lourds avec remorques. Pour suivre cette formation, il faut avoir réussi celle de CTRMP.

  • La formation initiale minimale obligatoire ou FIMO

Cette formation a pour but d’initier les conducteurs au métier. L’objectif est de les former dans la conduite de véhicule de 3.5 tonnes en adoptant les mesures de sécurité sur la route et connaître les réglementations en vigueur du transport routier.

  • Les formations spécialisées

Elles concernent en particulier les conditions spécifiques du métier de transporteur. Contrairement aux autres, il s’agit d’une formation continue dans des domaines particuliers : le transport de produits pétroliers en citerne, de matières explosives, de produits sous une température spécifique et le transport d’animaux vivants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *